© 2000-2015 LC    
webediteurs.org

webediteurs.org


Lun 18 déc. 2017 - 21:14

Origines et histoire

L'époque gallo-romaine

La conquête romaine mit en place une organisation administrative de la région en trois secteurs (les "cités" arverne, éduenne et biturige). Le territoire de Sanssat appartenait à la cité arverne, dirigée depuis Augustonometum (futur Clermont-Ferrand).

Une voie romaine importante reliant Roanne à Varennes-sur-Allier, pour desservir ensuite bien d'autres régions, passait à proximité.

armée romaine

Comme en bien d'autres sites de la région, l'époque gallo-romaine a laissé ici des traces et suscité des recherches : Les restes d'un mur de cloture d'une villa, des morceaux de poteries, quelques bijoux... Peut-être le nom du village, mais cela est incertain.

  

Le premier millénaire

Cette période, avec notamment une possible installation mérovingienne, n'a pas laissé de traces ici.
L'action unificatrice de Pépin le Bref l'amena à guerroyer dans les environs vers 760. La région fut unie à son Royaume en 768, lorsqu'il y rattacha le Duché d'Aquitaine. Certains de ses successeurs, Louis Ier, Pépin Ier et Charles III séjournèrent à Ebreuil ou à Néris.
La période carolingienne apporta une nouvelle organisation administrative et le territoire de Sanssat dépendait alors d'une "Centaine" d'une "Viguerie" du Comté de Bourges.
Puis les invasions normandes et magyares firent grands ravages en maints lieux, apportèrent misère et désolation, provoquèrent des déplacements de population.
A cette époque la Motte des Tureaux joua peut-être un rôle de refuge protecteur lors d'attaques, ce qui permettait le maintien d'une vie alentour.



La Motte des Tureaux

Carte de la France au Xe siècle
La France au Xe siècle
Illustration du
Dictionnaire raisonné de l'architecture